Comment apprendre à bébé à marcher ?

Quelques conseils simples pour apprendre à bébé à marcher

Apprendre à marcher est surement l’une des étapes les plus importantes de la vie de bébé.

À partir d’un certain moment, un petit bambin a besoin de découvrir encore plus le monde qui l’entoure. À ce moment-là, il commencera à vouloir aller plus loin et ainsi marcher. Il convient de l’accompagner dans cette quête.

S’asseoir et ramper

Vers l’âge de 4 à 6 mois, bébé deviendra plus confiant avec une position assise droite soutenue. Utiliser un oreiller de soutien aussi longtemps que l’enfant en aura besoin, mais commencer à l’enlever pendant une période de temps de plus en plus longue. Cela encouragera ses muscles centraux à se renforcer et à se tonifier. Il faut s’assurer de l’équiper de chaussures à semelle souple et saine pour ses pieds afin de favoriser un bon développement de ceux-ci lorsqu’il se prépare à marcher. Pour ajouter un peu plus de plaisir à cette scène, il est possible de créer des occasions de jouer debout en roulant une balle ou en jouant à regarder par-dessus bord. Après avoir maîtrisé la posture assise (environ 7 à 10 mois), le tout-petit sera avide de ramper. Alors que le rampement des mains et des genoux a souvent été présenté comme la norme pour une « bonne » mobilité à ce stade, de nombreux bébés rampent sur le ventre, et certains rampent même vers l’arrière. Les progrès doivent être encouragés avec des éloges et de l’affection inconditionnels, et il faut continuer à incorporer des jeux qui encouragent la marche à quatre pattes.

Se mettre debout et premières étapes

Au stade de l’équilibre, le bébé commencera à se tenir debout de façon autonome, ce qui exige de la patience et de la compassion pendant qu’il entreprend une étape difficile de son développement. De 9 à 14 mois, il s’habituera de plus en plus à une posture érigée. Faire de la position debout une norme en le plaçant toujours sur ses pieds plutôt qu’en position assise, même s’il a tendance à s’asseoir immédiatement après. C’est le moment d’acheter une paire de chaussures de marche à semelle souple et confortable. Se préparer également à faire avec lui ses premiers pas avec beaucoup d’encouragements et de réjouissances lorsqu’il se lève. Et à mesure qu’il se stabilise, il faut commencer à prendre de la distance et à lui indiquer qu’il doit faire quelques pas en l’incitant à venir vers soi. Travailler le courage de faire ces premiers grands pas peut prendre un certain temps, alors ne surtout pas s’inquiéter si le bébé semble particulièrement hésitant au début, car c’est normal. Toujours se rappeler que chaque enfant a une trajectoire de développement unique et qu’il marchera quand il se sentira prêt. Pas besoin de se presser.

En bref, dès la première fois où le bébé peut s’asseoir tout seul jusqu’à ses premiers pas, il faut avoir beaucoup de patience. Chaque enfant est unique. Chacun a donc sa propre manière de progresser.